Origine : Sélection de parcelles exposées Sud/ Sud-Est, situées exclusivement sur des terroirs de granite à biotites. « Les Chaillets » n’est pas un nom de lieu-dit mais vient du nom local de terrasses.                                      

Terroirs : granite à biotites et migmatite sombre.                                      

Encépagement : viognier.                                      

Viticulture : vignes plantées en haute densité, 8000 /10000 pieds à l’hectare. Sans insecticide ni pesticide, le nombre de traitements est restreint en fonction de la météo, l’apport d’engrais très faible est exclusivement organique, respect de l’équilibre des sols et de la plante. Maîtrise de la vigueur et des rendements, effeuillage, vendanges en vert pour une meilleure maturation des raisins.                                      

Vinification : les raisins à bonne maturité sont vendangés et triés manuellement. Pressurage, fermentations alcoolique et malolactique en barriques, avec les levures naturelles.                                      

Élevage : 9 mois en barriques, sur lies, sans soutirage, avec batonnages réguliers.                                     

Degré d’Alcool : 13 % Alc./Vol.                                      

Production : env. 18 000 bouteilles.                                      

Style : Vin complexe, intense et subtil. Nez enjôleur sur des parfums de fruits à noyau juteux (abricot, pêche), de miel et de fleurs très odorantes. Quelques notes d’épices douces et de fruits secs grillées évoquent l’élevage. La bouche est charnue et gourmande. La finale élancée est marquée par la fraicheur minérale du granite et donne une grande profondeur à ce vin.

Garde : peut être bu jeune sur les arômes primaires jusqu’à 3 ou 4 ans, mais aussi sur les arômes secondaires entre 6 et 10 ans.                                      

Accord : poissons délicats, crustacés et coquillages, langoustines au citron et à la sauge fraiche.