Origine : sélection de vignes situées sur plusieurs coteaux du Nord de l’AOP. Assemblage des parcelles exprimant le mieux le fruit et la fraicheur.« Les Pierres Sèches » n’est pas le nom d’un lieu-dit mais vient des murs de pierres sèches construits à la main et sans ciment, et qui servaient à consolider les terrasses des vignes en coteaux.

Terroirs : sableux, granitiques, peu profonds.

Encépagement : syrah.

Viticulture : vignes plantées majoritairement en haute densité, 8000 /10000 pieds à l’hectare. Sans insecticide, le nombre de traitements est restreint en fonction de la météo, l’apport d’engrais très faible est exclusivement organique, respect de l’équilibre des sols et de la plante. Maîtrise de la vigueur et des rendements, effeuillage, vendanges en vert pour une meilleure maturation des raisins.

Vinification : les raisins sont vendangés manuellement. À la cave, tri, foulage et égrappage partiel. Cuvaisons en cuves ouvertes de 3 semaines environ avec contrôle des températures, pigeages et remontages réguliers. Fermentation malolactique en barriques, avec les levures naturelles.

Élevage : 16 mois en barriques.

Degré d’Alcool : 13 % Alc./Vol.

Production : env. 60 000 bouteilles.

Style : Vin plaisant et croquant. Le nez est sur le registre des fruits juteux acidulés et poivré de la Syrah. La bouche est séduisante et équilibrée, en fin de bouche des petits tanins rustiques sont mis en relief par une belle fraicheur.

Garde : peut être bu sur la jeunesse et peut vieillir une dizaine d’années.

Accord : volaille, ou viande tendre, Côte de cochon à la cocotte et jus de chorizo, pommes de terres nouvelles sautées.